Fragment nietzschéen 1

La pensée serait objective ? Une idée tombée du ciel ? Un pur fruit de l’intellect ? Nietzsche rirait de lui-même d’abord puis de nous. Nous sommes corps, expérience, déterminisme, loukoums et j’en passe. Une tragédie qui a la bienveillance d’être comique, comme Friends au fond. Comme dit l’auteur dans Le gai savoir « Je me suis demandé si, somme toute, la philosophie n’a pas été seulement une interprétation du corps et une mécompréhension du corps ». Ainsi, il ne s’agit pas de « vérité, mais de quelque chose d’autre, disons de santé, d’avenir, de croissance, de puissance de vie ». Ainsi, on philosopherait pour sauver sa peau ? Après tout, où serait le mal ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *